Centre d’Aide aux Victimes d’Actes Criminels

Mesures Préventives : Centre d'Aides aux Victives d'Actes Criminels

La série Mesures Préventives fut enregistrée et diffusée durant la saison estival 2013, sur les ondes de TV CBF. Créée en collaboration avec To-Shin Do Québec, Mesures Préventives vous informe sur la sécurité personnelle, l’autodéfense, la prévention d’agression ou l’enlèvement, ainsi que divers autres sujets touchant la prévention et la sécurité.

Dans la présente vidéo, Marc Fuutoshi Jobin s’entretient avec Caroline Gingras, intervenante du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC).

Fort de ses 25 ans d’existence, le Centre d’Aide aux Victimes d’Actes Criminels est un service de première ligne, gratuit et confidentiel qui tend à pourvoir aux besoins de toute personne, sans discrimination, affectée, de près ou de loin, par un acte criminel (victime, proche, témoin). Présent dans chacune des régions administratives du Québec (17), il dispense son aide indépendamment si l’auteur dudit crime a été identifié ou non, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable.

L’organisme coopère avec le milieu judiciaire, celui de la santé et des services sociaux, de même qu’avec différents organismes communautaires, afin d’offrir un service optimal à ceux qui le sollicitent.

Le CAVAC, composé majoritairement de professionnels en intervention sociale, relève de la Loi sur l’aide aux victimes d’actes criminels. Son approche repose sur la célérité, le respect, l’équité, la compréhension et la courtoisie. Son postulat est que toute personne a la capacité de développer l’ensemble de ses potentialités vers un meilleur contrôle sur sa vie. Le CAVAC reconnaît l’autonomie des individus et la nécessité d’y aller au rythme de ceux-ci.

Le CAVAC prodigue cinq formes de service :

  • L’intervention post-traumatique :
    Selon les besoins de la victime, afin de réduire la victimisation et de renforcer son autonomisation.
  • L’information sur les droits et les secours :
    Renseigner et rassurer la victime sur ses droits, sur les procédures judiciaires et sur les programmes d’indemnisation.
  • L’assistance technique :
    Aider la victime lorsqu’elle doit remplir des formulaires ou faire face à des formalités techniques.
  • L’accompagnement :
    Épauler concrètement la victime tout au long de son cheminement, entre autres, lorsqu’il est temps de recourir à l’appareil judiciaire.
  • L’orientation vers des services spécialisés :
    Diriger la victime vers des ressources propres à ses besoins.

Pour de plus amples renseignements, visitez le www.cavac.qc.ca ou téléphonez au 1-866-532-2822.

Share Button
No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes